grani.ru

Grani.ru

Créé en 2000, le site d’information Grani.ru s’est taillé une place particulière dans le paysage médiatique russe. Carrefour de la société civile et caisse de résonance de nombreux mouvements sociaux, il offre une tribune à des chroniqueurs indépendants de talent, des défenseurs des droits de l’homme et des figures de l’opposition invisibles sur les principales chaînes de télévision.

Grani.ru s’est imposé comme une source d’information majeure sur des sujets tels que les violations de la liberté d’expression, le sort des prisonniers politiques ou les actions de protestation. Sa couverture de la crise ukrainienne, à l’opposé de la propagande officielle russe, ne passe pas inaperçue. Il n’est pas étonnant que le site soit devenu le premier média bloqué en Russie, en mars 2014, en application de la “loi Lougovoï” promulguée trois mois plus tôt : celle-ci autorise le blocage administratif de sites internet “appelant à prendre part à des manifestations non autorisées”, assimilés à des publications “extrémistes”.

Tout en se battant pour faire reconnaître le caractère abusif de ce blocage, Grani.ru ne ménage pas son énergie pour sensibiliser ses lecteurs aux outils de contournement de la censure.