bahrainmirror.com

Bahrain Mirror

Le Bahrain Mirror a vu le jour, le 13 mai 2011, en pleine période de soulèvement populaire dans le royaume. Le  tout premier editorial expliquait que le site avait été créé pour palier au recul de la liberté de la presse au Bahreïn. Un mois après sa création, le site était bloqué.

Depuis trois ans, l’équipe du Bahrain Mirror se livre au jeu du chat et de la souris avec les autorités. Des miroirs dont les adresses sont diffusées par Twitter ou Facebook sont régulièrement créés et tout aussi souvent bloqués. Qu’ils soient basés à l’intérieur du pays ou à l’étranger, les journalistes du Barhain Mirror travaillent tous sous pseudonymes pour leur sécurité. Ceux qui ont été identifiés ont été forcés à l’exil. Certians ont même été déchus de leur nationalité.

Malgré l’acharnement des autorités pour faire taire le Bahrain Mirror, ce site s’est imposé comme l’une des rares sources d’information indépendantes dans le pays. En plus de ses activités journalistiques, l’équipe de Bahrain Mirror publie de nombreux ouvrages sur les droits de l’homme dans le pays et organise, depuis son siège à Beyrouth, des ateliers et des forums de discussion sur les mouvements politiques et sociaux dans le Golfe.